laos

Luang Prabang et le Mékong

par
Mis à jour: 25/02/2017

Il nous a fallu deux jours de bateau pour rallier la ville de Luang Prabang. C'est sur le Mékong, en bateau, que notre aventure Laotienne a commencée.

laos

Passage des frontières

Dans notre dernier article, nous vous parlions de notre souhait de passer la frontière de Chang Kong pour rejoindre le Laos.

Après 4h de bus, en passant par Chiang Rai, nous traverserons la frontière de Chiang Kong-Houayxai.

Infos voyageurs:
Le visa pour le Laos peut se faire directement à l'immigration, à la frontière. En tant que Suisse, nous avons payé 35$ par personne plus 1$ de charge car nous sommes arrivés après 16h. Pour les suisses, une exemption de visa de 15jours est possible. Attention, le bureau des visas ferme à 18h. Prenez un bus le matin depuis Chiang Mai pour être certain de passer la frontière à temps. Le bus pour passer de la frontière Thaïlandaise à celle du Laos coûte 25bath (0.7CHF) par personne et le transport jusqu'à la ville de Huangxai, nous a coûté 100bath (~ 3CHF) par pers. (même après négociation).

Arrivés à Huang Xai, nous nous dépêchons de trouver un logement. Ce ne fut pas très difficile, nous trouverons une chambre double avec salle de bain pour 80000kip soit 10CHF.

Infos voyageurs:
A Huangxai, vous pouvez encore payer en bath (monnaie thaïlandaise). Pour la suite de votre voyage, il vous faudra retirer des kips (monnaie laosienne) ou changer vos baths dans les bureaux de changes à Huangxai. Les frais de retrait des distributeurs au Laos s'élève à 20'000Kip (2.5CHF), il est préférable de retirer des sommes élevées afin d'éviter de multiplier les frais.
En En "route" pour Luang Prabang par le Mékong

Une traversée sur le Mékong

A Huangxai, deux choix s'offraient à nous: faire la route vers le parc national au nord en bus / en stop ou descendre en 'Slow boat' en direction de Luang Prabang. Nous préférions tout deux l'alternative du Nord, en campagne mais nous dîmes qu'une traversée sur le Mékong était quand même à faire une fois dans sa vie... De plus, certaines personnes sur notre chemin nous l'avaient recommandé. Si nous étions convaincus, notre porte-monnaie, cette petite fiotte, tremblait de peur. Il faut savoir que ce voyage à un prix: 220'000Kip p.pers. (27.5 CHF) Ce qui allait nous obliger à faire quelques concessions les prochains jours.

Petite parenthèse: Notre budget "estimatif" par jour est de 25CHF p.pers. Incluant Visa, transports, nourriture, hébergements, ... apéro... tout quoi! ;)

C'est parti mon kiki! YOLO! (comme dirait certain)! Fais peter le bateau Bruno!

Plouf plouf, on est trop, on coule !

Ce matin-là, un petit sandwich au chaud dans nos estomacs nous partons en direction de l'embarcadère... Oui, un sandwich, au Laos. Apparemment, ce pays a conservé certaines spécialités culinaires de nos amis français... A l'arrivée, après une petit attente, nous embarquons. Nous sommes très étonnés, car le bateau est loin d'être plein et l'heure de départ annoncée est presque atteinte. Tant mieux, on sera bien !

Malheureusement, ce plaisir fût de courte durée, bientôt une floppée de touristes de tout horizon déboule sur notre bateau. La population est passée de faible à ... sur-peuplée... (on se serait cru enfermé dans une petite cage avec des rongeurs nymphomanes se multipliant à vitesse grand V) Bon, bah... on s'y attendait un peu, mais pas à ce point.

Les bateaux typiques du Mékong.Les bateaux typiques du Mékong.

Diantre! On lève l'ancre!

C'est parti pour 6 heures de navigation sur ce fleuve mythique, entre "petites rapides" et "fleuve tranquille". Ce ne fût pas désagréable, malgré le monde. Les jolis paysages entourant le Mékong nous faisaient presque oublier les commentaires d'un couple de bourgeois parisien, situé derrière nous: "Dis, tu as vu la couleur de l'eau? Oh, regarde, ils se lavent dedans (villageois)! Euuuh...C'est dommage ces déchets tout de même..." Malgré tout, le voyage était apaisant, si bien qu'on a même piqué un somme... Nous arrivons à Pak Beng.

Là bas, accompagnés de Julia et Jeremy - un couple de français - nous partons à la recherche d'un hébergement, le moins cher possible! De 150'000Kip (18.75CHF) en bas du village à 40'000Kip (5CHF) en haut les prix changent rapidement. Nous prendrons celle à 40'000Kip (Chambre double sommaire et sdb partagée). Parfait pour nous!

Après un repas bienvenu, nos 2 nouveaux copains nous initierons à un jeu de cartes de leur région, le "TRUT" (sorte de poker simplifié se jouant en équipe de 2).

Le moteur prend feu, des gens hurlent !

Vous y croyez vraiment? Non, la deuxième journée de bateau s'est déroulée dans la sérénité. C'était même plus calme, car les "bateliers" avaient eu la bonne idée de diviser le groupe sur deux bateaux. Bien vu les gars! Nous sommes donc reparti de plus bel! Trois cigarettes, deux parties de "trut" et nous voici arrivée à Luang Prabang. C'est passé très vite... A l'arrivée, les Tutuks demandent 20'000Kips (2.5CHF) pour rejoindre le centre de Luang Prabang. Aiii aiii aiii! Notre porte-monnaie se met à grogner...

Une Auberge en or! Ou pas...

Arrivés au centre-ville au début de soirée, notre équipe de voyage (Julia, Jeremy, Rox et moi) devions nous dépêcher de trouver un logement. Rox et moi en avions repérée une sur wikitravel.org. Malheureusement, à notre arrivée, une petite fille nous indique que ce n'est plus une guesthouse.... hum! Du coup, nous épluchons les environs, jonglant entre auberges complètes et hors de prix... Ça s'annonce compliqué! Une bonne heure plus tard, un monsieur nous indique le chemin d'une guesthouse. Il y a de la place, nous dormirons là, malgré le prix, nous n'avions pas d'autre choix... à cette heure, cela devenait compliqué de faire mieux. Nous avons payé 140'000Kip (17.5CHF) pour une chambre double, sdb privée. Un prix exorbitant pour le pays! ...Et pour la qualité de la chambre...

Le fait que les hébergements étaient complets était certainement du au vacances du "nouvel an chinois". Nous le constations dans les rues, dont la population touristique provenait principalement de Chine.

Info voyageurs:
Évitez la chokdee guesthouse. L'accueil y est mauvais, la chambre moyenne, et le prix élevé.
Évitez les dates du nouvel an Chinois ;).

On découvre enfin Luang Prabang

Comme notre guesthouse était un peu cher et saignait à blanc notre fidèle porte-monnaie, nous partîmes à la quête d'un nid moins "fricovor"... et là, au coin d'une rue, à deux pas du Mékong. Notre recherche fût fructueuse... une petite guesthouse avait une chambre libre... et était "trop mignonne!" (C'est les mots de Roxane;)) En effet, la chambre proposée dépassait largement nos espérances, propre et entièrement en bois. Ça restait cher, mais presque l'entier des hôtels affichaient complet, pas le choix !

Infos voyageurs:
Suankeo Guesthouse, 100'000Kip (~14.5CHF), chambre double et salle de bain.
L'entrée de notre auberge, Suankeo GuesthouseL'entrée de notre auberge, Suankeo Guesthouse
Un jeune moine, observant son ainéUn jeune moine, observant son ainé

Bon et la ville alors?

La ville de Luang Prabang est "Plutôt sympa". Elle se trouve à la croisée des chemins de la rivière Nam Kahn et du Mékong. On y retrouve une architecture un tantinet occidentale et quelques jolis temples. On peut y manger à peu près n'importe quoi, du rat grillé - trouvé sur le marché local - au plat gastronomique français. Nous avons découvert, près du "night market", des buffets laotiens. Pour 10'000 à 15'000Kip (1.8CHF), vous remplissez votre assiette de nouilles, rouleaux de printemps et légumes en tout genre... Sympa, convivial et bon marché! Vous pouvez aussi y trouver des sandwiches et pâtisseries à la française. Mais surtout, nous avons découvert que les laotiens étaient des maîtres du BBQ. En effet, a peu près partout vous pouvez y déguster des brochettes de poulet, porc, poisson et bœuf. Nous nous sommes rendu au " Sabaidee Restaurant " qui proposait le traditionnel "BBQ lao lao". Une coupole en métal - dont la forme ressemble à un chapeau mexicain - est disposé au milieu de la table, sur des braises. Vous y ferez cuir morceaux de viande sur la partie haute et légumes dans un bouillon de la partie creuse. C'est très bon! Ça en vaut clairement la peine! Nous avons payé 40'000 Kip pour 2 personnes (5CHF).

Infos voyageurs:
Sabaidee restaurant, pour le BBQ (GPS: 19.889628, 102.138326)
Selon des amies canadiennes, il faut aller manger au "Khaiphaen" restaurant. C'est un peu plus cher mais c'est une association d'aide à la formation pour enfants et adolescents!

Pour les activités, vous pouvez découvrir les magnifiques chutes de "Tad see" et des grottes. Nous avons laissé passer notre tour pour cette fois. En effet, notre porte monnaie hurlait encore à la mort depuis le slow boat... Mais pour une balade sympa, vous pouvez prendre le ferry pour vous rendre de l'autre côté du Mékong pour découvrir les "vrai" villages laotiens et quelques jolis temples (traversée ferry 5000kip par personne soit 0.60CHF). Nous l'avons fait et avons adoré!

La suite?

Les villages du Nord !

Checked !

  • Balade sur le Mékong
  • Découverte du BBQ Laotien
  • Buffet à volonté du "night market"
  • Mini pancake coco
  • Une partie de "Trut" ?

Budget voyage Laos: 50.76CHF/jour

En savoir plus
Catégories % Dépenses
Nourriture
35.9%
18.20
Transports
25.7%
13.02
Logements
17.7%
8.98
Visas (30j)
8.3%
4.21
Activités
4.7%
2.39
Divers
2.6%
1.31
Bières ;)
2.1%
1.08
Cigarettes
1.4%
0.71
Frais de retrait
1.1%
0.55
Lessive
0.6%
0.31
Total
pour 2 pers / jour
50.76

Les Clichés

Voir les photos

D'autres articles super cool !

Retour aux articles

La Patagonie

Quelques nuits dans une température glaciale, une dégustation de vins chilien & argentin inattendue, des rencontres "géniales" et... des paysages exceptionnels !

L'île perdue du pacifique

Un décor fantastique s'est déroulé sous nos pieds, au milieu du pacifique, l'île de Pâques. Entre la découverte de paysages somptueux et la visite des vestiges laissés par les anciens, notre rêve de fouler ces terres, est devenu réalité.

An Aussie adventure

Une petite parenthèse s'est greffée dans notre voyage. Nous avons passé un mois dans le sud du Queensland, à Stanthorpe. À l'origine, c'était pour y faire un site internet dédié à l'accueil d'enfants et adolescents orphelins. Mais il n'en fut rien... Ce fut un retour aux sources, au travail manuel, et - comme souvent en voyage - de rencontres sensationnelles.